Au Diable Vert – Sutton

au-diable-vert-randonnee-chien-camping-quebec
« Les chiens ne sont pas seulement permis, ils sont les bienvenus »!
— Au Diable Vert

Cette invitation, tirée du site web d’Au Diable vert, a suffit à piquer notre curiosité (et notre intérêt)! Tous les propriétaires de chien québécois le savent : il peut être ardu de trouver un endroit pour faire de la randonnée avec son chien au Québec, encore plus sans laisse. Il nous était donc impossible de ne pas visiter cet endroit.

La route pour se rendre Au Diable vert à partir de Montréal nous a pris un peu plus de deux heures, incluant un arrêt pipi. Une fois sorti de l’autoroute, le trajet commence à être intéressant. On traverse des champs, puis on arrive au village de Sutton, avec ses boutiques, cafés, restos et autres charmes. Juste avant la frontière américaine, on se dirige vers l’est sur une route sinueuse au milieu des montagnes. On arrive finalement au pied d’une pente abrupte, le chemin Staines, qu’on monte sur environ 600 mètres. Puis, une pancarte aux abords de la route indique que seuls les véhicules à quatre roues motrices peuvent continuer; les autres doivent se garer au petit stationnement juste en face. On se stationne, on sort l’équipement, on monte le reste de la côte à pied (en passant sous le cable de vélo-volant), puis on arrive au domaine. Une luxueuse maison de campagne fait office de bureau d’accueil. Il en coûte 5$ par personne pour accéder aux sentiers, ouverts jusqu’à la tombée de la nuit.

Premier constat : les sentiers s’adressent aux randonneurs de tous les niveaux. Nous croisons des novices semblant sortir tout droit du Mile End, en bottes de ville et parkas Canada Goose, jusqu’aux randonneurs plus aguerris. Une chose est certaine; tous semblent trouver leur compte et apprécier cette évasion de la ville, le temps d’une journée ou d’un weekend.

Les sentiers, aménagés en boucles, sont identifiés selon leur difficulté et sont très bien balisés. En suivant les médaillons de couleur, il est facile de vérifier notre progression. Bien que nous ayons emprunté un trajet avec plusieurs tronçons identifiés comme étant « difficiles », la randonnée nous a paru très facile. Les randonneurs habitués aux sentiers en montagne ne devraient avoir aucune difficulté au Diable vert.

au-diable-vert-randonnee-chien-camping-quebec

Bien que l’employée à l’accueil nous ait recommandé de faire le trajet en raquettes, nous avons opté pour les crampons et les raquettes sont restées rangées. Il faut dire que nous étions en après-midi et que les sentiers étaient bien tapés. Les autres randonneurs que nous avons croisés étaient toutefois principalement en raquettes.

Deuxième constat : les chiens sont effectivement les bienvenus! La grande majorité des randonneurs rencontrés étaient accompagnés de leur partenaire à quatre pattes, sans laisse. Charlie, notre berger des Shetland, n’a eu aucune difficulté à faire la randonnée de sept kilomètres avec nous.

Il est possible de louer des chalets rustiques et des « pods », petites cabanes écologiques miniatures, dispersés sur le domaine. Tous équipés d’un poêle à bois et accommodant de deux à huit personnes, ces installations offrent une expérience relativement primitive, sans les commodités de l’Ère moderne comme l’électricité, l’eau courante ou l’accès à internet. Il faut réserver tôt pour profiter de ce type d’hébergement puisque les weekends affichent souvent complets plusieurs semaines à l’avance.

En conclusion, Au Diable Vert est un endroit formidable pour profiter du plein air avec son compagnon canin sans trop se casser la tête. Si vous chercher à relaxer et à vous amuser avec votre chien plutôt qu’à relever un défi et vous surpasser, c’est une excellente option à envisager!

Fiche technique

Altitude : 300 m

Distance : Variable selon le sentier (Vous pouvez consulter la carte en cliquant ici)

Difficulté : Débutant à Intermédiaire

Point de départ : 45.041472, -72.565694

Bonne randonnée!